Dans notre métier les aléas de l'élevage sont très nombreux , ils obéissent parfois à la loi des séries 

c'est particulièrement difficile quand les causes nous échapent 

Aussi pour éviter de subir des épisodes de pertes d'animaux , il faut savoir jouer sur tous les tableaux .

 

On sait que la qualité de la nourriture a un rôle majeur . Si Guy gère bien la préparation des prés qui seront fauchés pour l'enrubannage et le foin , les facteurs liés à la météo sont très aléatoires .

La pluviométrie est capitale pour un éleveur qui nourrit ses animaux exclusivement à l'herbe comme Guy le fait .

La quantité d'eau est importante mais l'est tout autant le moment où elle tombe .

De tout cela dépendra la qualité des fourrages distribués le long de l'année suivante. 

La distribution démarre durant l'été quand l'herbe ne pousse plus par manque d'eau . Mais les vaches qui sont , à ce moment là de l'année prêtes à vêler , auront eu le temps de manger beaucoup d'herbe fraiche ce qui aura comme effet de donner naissance à des veaux assez gros , parfois bien assez ...

Ormis ces aspects , nous sommes souvent confrontés à de gros  problèmes sanitaires comme il y a 9 ans avec la cryptosporidiose sur les veaux .

La cryptosporidiose - LE JARDIN DE MEMERE HERISSON

Dans la vie d'un éleveur de vaches , il y a des moments où tout va bien , mais aussi des moments où tout va mal ... Cette année , je ne sais pas si je dois dire "grâce " à la vaccination , nous n'avons eu aucun problème lié à la fièvre catarhale, aucun symptôme !

http://mamienne.canalblog.com

Guy a opté pour le préventif en vaccinant les mères deux mois avant leur vêlage pour qu'elles aient un colostrum enrichi .

Et globalement ça a été payant puisque nous n'avons pas eu de gros soucis de diarrhées sur les veaux depuis .

En novembre 2016 est né un veau qui est tombé très malade très vite sans raison apparente .

A la venue du vétérinaire appelé rapidement , il n'avait jamais eu à traiter un veau si mal en point et à ce stade de déshydratation 

il ne donnait pas beaucoup d'espoir quant à ses chances de survie ...

 

DSCF9355

Mais il a été décidé de tenter la perfusion .

Elle a duré plus de deux heures , plus de 5 litres de réhydratant lui ont été administrés , des bouillotes éparpillées autour de lui , une bonne toile de jute et de la paille pour essayer de le réchauffer 

vers midi , le veau était debout ! 

DSCF9357

Debout mais pas sorti d'affaire pour autant . Avec les soins de Guy , ce veau avait décidé de vivre et si ce n'est pas toujours le cas , 

cette fois en tous cas , ça a vallu le coup puisque voilà à quoi il ressemblait quelques mois plus tard :

DSCF9691

 

                                        A peine croyable !