Petit rappel : nous sommes éleveurs de vaches limousines en plein air intégral , c'est à dire que nos bêtes vivent toute l'année dehors . Elles sont affouragées à volonté pendant toute la période où l'herbe ne pousse plus .
Ca peut donc être même en plein été en période de sécheresse et de toute façon tout l'hiver jusque en Avril où la pousse d'herbe est maximum et que les animaux préfèrent l'herbe tendre à tout autre aliment aussi bon soit il . Ce sont des ruminants , on a beaucoup trop tendance à l'oublier !

                               Donc , comme tous les ans à cette période de l'année , les veaux ont en moyenne 4 mois et 5 mois . Nous les pesons pour déclarer leur croissance au contrôle de performance mais aussi pour adapter au plus juste la dose de produit anti-parasitaire .Nous  les traitons par voie orale et , ou , par voie cutanée.
Nous les vaccinons également contre la grippe dans un premier temps et contre la fièvre catarrhale  ovine ( obligatoire pour commercialiser nos broutards qui partent à l'étranger ) dans un second temps au moment de la prophylaxie en février .

                              Ces opérations nous demandent pas mal de travail de préparation pour ramener les cinq troupes de vaches proche du bâtiment où se trouve le couloir et la bascule . Il faut aussi ramener tout ce petit monde après avoir fini .

                              Une fois séparés de leurs mères , les veaux sont passés un à un dans la bascule , pris au cornadis pour nous permettre la vaccination  .Il existe deux techniques ,une par piqure , l'autre par inhalation . C'est cette seconde technique que nous avons choisie cette année .

No_l_2010_019                           


             Il avait gelé très fort cette nuit là , si on ne s'embourbait pas , on avait l'impression de marcher sur des cailloux ...

             Les doses de vaccin se présentent sous forme de poudre à diluer pour 5 bêtes .

             La planche et la feuille pour noter les poids .

Et la bouillotte pour se réchauffer les mains de temps en temps ...

No_l_2010_018


                        Le vaccin est administré par voie nasale , il y a une canule qui permet de pulvériser le produit dans le pavillon nasal de l'animal .

                          Guy tient le veau en lui ouvrant la bouche et en lui tenant la lèvre et le palais , nous avons constaté qu'ils bougeaient moins .



No_l_2010_017

        Il faut juste présenter le bout de la canule sans essayer de l'enfoncer au début de la narine . C'est complètement indolore .

  Voilà l'opération terminée et une protection grippal pour deux bons mois .






No_l_2010_020

                      La sortie est rapide , il vaut mieux ne pas se trouver devant ! mais là , avec le sol gelé , les pattes sont douloureuses ...









No_l_2010_021





    Voici notre petit veau de la césarienne , il marche comme sur des oeufs le pauvre !





No_l_2010_023

                  Sa mère venait d'être mise dans cette troupe , le jeune taureau très content d'avoir une nouvelle compagne ...